Où acheter un appareil pour l’apnée du sommeil ?

0 commentaires

Lorsque vous souffrez de troubles du sommeil, cela peut être dû à plusieurs facteurs. L'apnée Obstructive du Sommeil ou AOS en fait partie. Lorsque votre médecin vous rend son diagnostique dans ce sens, il peut vous prescrire des appareils respiratoires. A ce moment, il vous faudra vous procurer vous-même votre appareil. Nous allons justement vous aider à choisir le votre dans cet article.

Dans tous les cas, nous vous recommandons toujours de consulter un spécialiste.
Un appareil respiratoire APPC (ou CPAP) peut s'acheter auprès de nombreuses compagnies et laboratoires du sommeil. Votre appareil dépendra du type d’apnée du sommeil dont vous souffrez. En complément de cet l'appareil central, vous devrez acheter des éléments/accessoires individuels (masque, tubulure, filtres), tous les ans.

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

L'apnée du sommeil est un trouble respiratoire du sommeil caractérisé par des pauses respiratoires pouvant aller de 10 à 30 secondes, voire même plus. Ces pauses peuvent se répéter jusqu'à plus de 10 fois par heure. Chaque reprise de la respiration provoque des micro-réveils qui impactent considérablement sur la qualité de vie. Personne n'est épargné lorsque cela arrive, même des enfants peuvent en être victimes. Comme toute maladie, certaines personnes sont plus à risque que d'autres, les hommes en surpoids sont les plus vulnérables. Le mécanisme de l'apnée du sommeil (SAS) se traduit par un relâchement des muscles du pharynx et un blocage de la trachée.
On distingue trois types d'apnée du sommeil, en fonction du mécanisme en cause : le syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS), le syndrome d'apnée centrale du sommeil (ou apnée centrale du sommeil) et le syndrome d'apnées du sommeil mixte (ou apnée mixte).
  • Le syndrome d'apnée obstructive du sommeil est dû à plusieurs facteurs qui se succèdent : un rétrécissement du pharynx provoqué par un relâchement des muscles, empêchant ainsi l'air de circuler normalement. Lorsque l'obstruction est partielle, l'air passe encore mais avec difficultés (hypopnée) et des ronflements importants peuvent en être les effets. En cas d'obstruction totale, il se produit un cercle vicieux : l'air ne peut plus du tout passer, c'est ce qui provoque une apnée. Le cœur doit alors tourner à plein régime pour fournir la quantité d'oxygène nécessaire au cerveau. Ce dernier contracte instinctivement les muscles du pharynx afin de libérer les voies respiratoires pour permettre de respirer à nouveau. Cette réaction provoque des micro-réveils qui ont des conséquences néfastes à long-terme sur notre santé physique et psychique.
  • Le syndrome d'apnée centrale du sommeil est une forme beaucoup plus rare. Le mécanisme en cause est un dysfonctionnement de la commande respiratoire au niveau cérébral. Le cerveau ne fonctionne pas normalement et oublie d'émettre le signal qui demande aux muscles concernés dans la respiration de se contracter. La cause est donc neurologique. Ceci peut être dû à un accident vasculaire cérébral ou une insuffisance cardiaque.
  • Le syndrome d'apnée du sommeil mixte est, comme son nom l'indique, l'association des deux formes d'apnée précédentes, c'est-à-dire, le syndrome d'apnée obstructive du sommeil et l'apnée centrale du sommeil. En général, l'apnée commence par une apnée centrale, suivi d'un mécanisme obstructif.
Les personnes victimes d'apnées du sommeil sont habituellement les dernières à s'en rendre compte ! C'est souvent leur partenaire, réveillé(e) par les ronflements, qui constate les pauses respiratoires. Souvent, ces pauses sont associées à des sensations d'étouffement et à un sommeil agité.

 

Si vous souhaitez approfondir le sujet de l'apnée du sommeil, nous avons écrit un long billet sur le sujet : comment savoir si on fait de l'apnée du sommeil  

Main de bébé qui dort - Sleepzen

 

Quels sont les appareils pour l’apnée du sommeil ?

Pour traiter les apnées du sommeil, on utilise un dispositif médical à pression positive continue (PPC). Ce traitement consiste à propulser de l’air sous pression dans les voies respiratoires, pendant votre sommeil. Cette pression empêche la fermeture des voies aériennes, pour permettre une respiration régulière. Ils existent des centres médicaux qui peuvent vous accompagner dans le traitement de l’apnée du sommeil par PPC grâce à un suivi personnalisé et un choix d'appareils et de masques respiratoires qui garantissent un confort d'usage ainsi qu'une efficacité thérapeutique.

 

Draps en désordre - Sleepzen 

L’appareil à pression positive continue

Le dispositif médical à pression positive continue ou PPC est composé de deux éléments : le masque et l'appareil respiratoire.

Un boitier de télésuivi, appelé aussi téléobservance, est branché sur l’appareil pour permettre d'évaluer la durée d'utilisation et l'efficacité de votre traitement. Les paramètres enregistrés permettront à votre médecin de mettre en place un accompagnement personnalisé de votre traitement de l’apnée du sommeil, chez vous. Le dispositif envoie de l'air en continu sous pression dans le masque qui est apposé sur le nez et, éventuellement, sur la bouche. L'appareil PPC peut être:

  • à pression constante, PPC constante : la pression émise est la même toute la nuit
  • autopiloté, PPC autopilotée : la pression varie en fonction du besoin
  • auto-asservi, PPC auto-asservie : il possède deux niveaux de pression, une pression expiratoire fixe et une pression inspiratoire variable. Il est souvent prescrit dans les apnées centrales du sommeil ou les apnées mixtes.

Certains types d’appareils PPC intègrent des humidificateurs qui visent à éviter les effets secondaires et indésirables comme la sécheresse nasale ou l'irritation de la gorge.

Les appareils de voyage

Grâce aux avancées technologiques, il vous est désormais possible de voyager avec votre équipement PPC/CPAP (Continuous Positive Airway Pressure). Pour les rendre portatifs, ces appareils ont été rendus légers, transportables et peu encombrants pour vos déplacements. Ils sont compacts et vous suivront partout où vous irez. Grâce à son ergonomie, vous pouvez facilement l'emmener dans votre valise durant vos voyages en avion, en train, en voiture, etc ...
De nombreux avantages s'offrent à vous avec les appareils à PPC portatifs. Le plus important est de comprendre les besoins d'une personne qui souffre d’apnée du sommeil en déterminant les circonstances dans lesquelles cela est apparu. Peu importe votre niveau d’apnée diagnostiquée, un PPC adapté pour vos déplacements et activités de voyage est nécessaire. Le traitement pour l’apnée du sommeil est efficace lorsqu’il est continu.
Lorsque vient le temps de faire les bagages pour partir en voyage, les patients ont souvent tendance à mettre de côté leur machine PPC ou leur masque en se disant que c'est encombrant. Il ne faut cependant pas oublier qu'en interrompant le traitement, les symptômes reviennent : maux de tête, irritabilité, fatigue excessive, somnolence. Vous pouvez désormais les éviter en utilisant un appareil à PPC portatif. En complément :

  • il est plus petit (très facile à emporter dans les bagages)
  • il peut entrer dans un bagage à main (pratique pour vos voyages en avion)
  • il a une fiabilité et une efficacité éprouvées
  • c'est un appareil intelligent. En effet, certains appareils possèdent même une option qui vous permet de rester connecté et d’obtenir les données de votre traitement lorsqu’elles sont transmises à votre application.

Les masques pour traiter l’apnée du sommeil

Le choix du masque respiratoire est crucial pour assurer la réussite de votre traitement de l’apnée du sommeil par PPC. Lors de l'achat de votre dispositif médical par PPC, le choix du masque PPC se fait à partir des critères suivants : votre morphologie, vos habitudes respiratoires (ce que vous êtes capable de porter sur le visage durant la nuit) et votre hygiène de vie.

Le masque respiratoire, tout comme votre masque de nuit, doit allier confort d'utilisation et traitement efficace de l'apnée du sommeil. Il doit répondre aux objectifs suivants :

  • Le confort, pour être porté tout au long de la nuit sans vous déranger
  • L’étanchéité, pour éviter les fuites (ce qui nuirait à l'efficacité de votre traitement)
  • Une facilité d'utilisation, pour être mis et retiré facilement par vos soins

Il existe plusieurs types de masques respiratoires adaptés à votre traitement.
Les plus classiques sont les masques nasaux. Ces derniers sont indiqués pour les personnes qui respirent par le nez. Ils sont maintenus sur le visage grâce à un harnais, seul ou accompagné d'une cale frontale.
Les masques faciaux s'apposent sur le nez et la bouche et est conçu pour les personnes qui respirent à la fois par la bouche et le nez.
Si vous avez une intolérance ou une allergie au silicone, il existe des masques buccaux, qui se placent dans la bouche, un peu comme un tube.
Par contre, si aucune de ces solutions ne vous convient, vous pouvez choisir des masques narinaires.

Et enfin, il existe également des masques pédiatriques qui sont spécialement conçus pour les enfants en fonction de leurs caractéristiques osseuses, faciales et cutanées.

Les accessoires de traitement du sommeil

Pour lutter contre l’apnée du sommeil, il faut prendre en compte les différents accessoires qui accompagnent votre appareil à PPC. En fonction de votre appareil et du vendeur, plusieurs accessoires sont utiles :

  • Le support à tube : il sert à suspendre votre tubulure. Cela facilite les changements de position et procure une meilleure stabilité pour votre masque, même si vous bougez énormément lorsque vous dormez
  • L’oreiller médicalisé : il est adapté à votre pathologie et vous apporte un meilleur confort.
  • L’organisateur de chevet : c’est un sac qui permet de garder votre appareil à l’abri de la poussière, surtout lorsque vous ne l’utilisez pas.
  • Les batteries externes au lithium : elles ont en général une autonomie d’une nuit de traitement et se rechargent rapidement.
  • Les lingettes nettoyantes : qui permettent de laver correctement votre appareil d’apnée du sommeil.
  • L'oxymètre de pouls : il apporte une évaluation de la saturation de l'hémoglobine artérielle en oxygène SpO2. C'est un capteur positionné la plupart du temps au bout de l'index
  • Les convertisseurs et adaptateurs
  • La mentonnière : elle est conçue spécialement pour les patients qui ont des difficultés à garder la bouche fermée la nuit, durant leur traitement par PPC et masque nasal ou narinaire.
  • Le purificateur d'air et de surfaces
  • Les accessoires d’humidification qui vous aideront à maintenir votre humidificateur en parfait état. L’humidification vous protége de la congestion nasale, de la sécheresse buccale et d’autres symptômes pendant votre traitement.
  • Le tuyau : c'est le lien entre votre masque et votre appareil de traitement. Il existe des tuyaux chauffants (conçus pour protéger contre la condensation) et des tuyaux flexibles (conçus pour les dormeurs légers)
  • Pour les appareils portatifs, les sacs de voyage et les ventilateurs font également partie des accessoires incontournables.
Les accessoires sont conçus pour vous offrir plus de liberté, de la flexibilité et une tranquillité d’esprit. En supplément, si vous faites votre traitement en centre hospitalier ou chez vous, des chariots fonctionnels accompagnés de roues verrouillables et des paniers de rangement vous aideront à vous déplacer en toute facilité.
Et enfin, les filtres à air sont des accessoires qui empêchent les fines particules et les grosses matières de pénétrer dans vos voies respiratoires pendant le traitement. Des filtres hypoallergéniques sont également disponibles sur le marché pour les personnes qui souffrent de rhume des foins ou d’autres types allergies.


protège oreiller imperméable - Sleepzen

 

L’appareil buccal

Il s’agit d’un appareil moulé par votre dentiste selon les modèles de votre dentition, que vous devrez porter la nuit. C'est un appareil buccal appelé orthèse d’avancée mandibulaire (OAM) (ou orthèse d’avancement mandibulaire). Il maintient votre mâchoire inférieure et la langue dans une position avancée, afin de faciliter le passage de l’air en dégageant les voies respiratoires supérieures.
Il existe plusieurs types d’appareils buccaux. Ils sont constitués en gouttières adaptées aux dents de chaque arcade et articulées par un mécanisme permettant un avancement précis et progressif de la mandibule jusqu’à ce qu’une position de confort s'obtienne.
Ces appareils sont souvent prescrits indiqués pour les personnes présentant une apnée légère ou modérée. Pour les patients souffrant d'apnées sévères, l’appareil adapté reste PPC. Dans ce cas, une orthèse d’avancement peut servir de complément au traitement.

Que font les appareils contre l’apnée du sommeil ?

Le traitement par une machine à pression positive continue (PPC) offre des bienfaits immédiats, comme la disparition quasi totale des apnées et des hypopnées. Il faut qu'il soit bien utilisé et que le traitement soit en continu. La pression de l’air écarte les parois pharyngées et évite l’obstruction des voies aériennes supérieures. Les ronflements disparaissent, le sommeil est plus profond et réparateur, et la somnolence diminue considérablement.
Sur le long terme, on voit la vigilance s’améliorer au cours de la journée, l’état de dépression lié à l’apnée du sommeil diminue, la bonne humeur réapparaît, l’énergie augmente pour réduire les risques d’accidents de travail et de la route. Et pour terminer, la suppression du syndrome d’apnées du sommeil fait baisser les risques cardiovasculaires ainsi que les risques de développer d’autres pathologies chroniques telles que le diabète.
Sleepzen est une marque d'accessoires de literie made in UE, nous fabriquons tous nos produits au Portugal, tous certifiés Oeko-tex ou Gots pour les produits en coton Bio. 
Retrouvez notre alèse ou nos housse imperméable matelas sur notre e-shop !

Quel est le meilleur appareil pour l’apnée du sommeil ?

L’appareil de traitement à pression positive continue (PPC ou CPAP) est reconnue pour être la meilleure façon de traiter l’apnée du sommeil.
Le traitement consiste à ouvrir les voies respiratoires en poussant de l’air de façon continue par le biais d’un masque. L’air insufflé maintient les voies respiratoires ouvertes et élimine l’apnée.
Plusieurs modèles d’appareils et de masques sont proposés sur le marché. Votre médecin vous prescrira celui qui sera le plus adapté pour votre traitement. A ces différents modèles correspondent également une grande variété d’accessoires pour faciliter votre traitement de l'apnée du sommeil et le rendre le plus confortable possible.
Il existe trois types de traitement à pression positive continue :
  • le traitement fixe : l’appareil délivre une pression positive continue fixe.
  • le traitement automatique : l’appareil délivre une pression positive continue qui varie selon les événements respiratoires du patient durant la nuit.
  • le traitement bi-niveaux : l’appareil délivre une pression à deux niveaux; à l’inspiration et à l’expiration.
Pour les personnes qui font des déplacements fréquents, l'appareil à PPC de voyage est le plus adapté. Il est beaucoup plus petit, et de ce fait, beaucoup plus facile à transporter. Cependant, l’humidificateur n’est souvent pas compris avec l’ensemble de départ.
Pour les personnes qui souffrent d’une apnée légère ou modérée, l’appareil buccal est le plus adapté. Il maintient votre mâchoire inférieure dans une position avancée pour faciliter le passage de l’air.
Dans tous les cas, nous vous conseillons de suivre les prescriptions et les conseils de votre médecin.

 

serviette de bain en coton bio 

Foire aux questions 

Comment lutter contre l’apnée du sommeil ?

Dans les cas d’apnée du sommeil, il est vivement recommandé de choisir un appareil à pression positive continue (PPC). Il vous permettra de respirer correctement et donc d'éliminer quasiment tous les symptômes.
Dans les cas les plus légers, voici quelques conseils pour réduire de manière naturelle votre apnée du sommeil :
  • Perdre du poids.
  • Dormir sur le côté plutôt que sur le dos ou le vôtre.
  • Surélever le lit.
  • Éviter les somnifères ou l’alcool.
  • Arrêter de fumer.
  • Soigner vos allergies.
Il est prouvé qu'une perte de poids aussi minime qu'elle soit, influe sur la capacité à respirer. Essayez de faire un régime, même léger : évitez les aliments gras, les repas copieux, et vos nuits seront plus reposantes. On le sait tous également, fumer diminue la capacité respiratoire. Bannissez donc le tabac.

Comment utiliser un appareil d’apnée du sommeil ?

Pour faire fonctionner un appareil contre l’apnée du sommeil, faites d'abord les bons réglages de sorte à ce qu'il puisse s’adapter à votre visage. Une fois que cela est fait, il faut l’allumer et suivre les consignes que votre médecin vous aura données. La durée d’utilisation de votre appareil va dépendre de l’efficacité du traitement.

Quelle position pour éviter l’apnée du sommeil ?

Pour éviter l’apnée du sommeil, vous devez avoir le buste incliné à 45 degrés. Autrement dit, il ne faut pas dormir complètement à plat. Préférez plutôt dormir sur le côté que sur le dos ou encore sur le ventre, cela ne pourra être que bénéfique pour vous.
Des études ont également démontré l'efficacité de la « thérapie positionnelle » : c'est le fait de dormir sur le côté pour des cas d'apnées du sommeil légères et modérées (2,3). La plupart des partenaires de lit des personnes atteintes de cette maladie le savent déjà. Souvent, ils essayent d'inciter leur partenaire à dormir sur le côté pour éviter le ronflement.

Comment traiter les apnées centrales ?

Pour soigner une apnée du sommeil central, il existe 4 solutions :
  • La pression positive par PPC/CPAP : c'est un appareil conçu et destiné à vous aider à respirer correctement durant la nuit.
  • La pression positive avec le BIPAP.
  • La ventilation assistée adaptative : l'appareil de ventilation assistée adaptative surveille la respiration et ajuste le débit d'air à travers le masque de façon à ce qu'il corresponde à la façon dont le patient respire normalement lorsqu'il est éveillé. 
  • Les médicaments : certains médicaments peuvent être prescrits par votre médecin afin de réduire les symptômes. L'acétazolamide est efficace dans le traitement de l'apnée centrale du sommeil provoquée par la haute altitude. La stimulation du nerf phrénique et/ou du diaphragme par électrode reste une option, comme chez l'enfant de moins de 2 ans et qui présente un syndrome d'hypoventilation congénitale centrale.
Dans tous les cas, il faut prendre le temps de faire tous les diagnostics nécessaires afin de savoir si oui ou non, vous faites vraiment de l’apnée du sommeil.

Laissez un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant publication
Notre site utilise des cookies, afin d'améliorer votre expérience de navigation, telle que la saisie automatique.
You have successfully subscribed!
This email has been registered