Livraison offerte dès 50€ d'achat - Plus de 50000 produits vendus

Pourquoi j’ai la tête qui tourne pendant le sommeil ?

Publié par Benjamin Vautier le

Le sentiment de la tête qui tourne est une sensation désagréable surtout au réveil. La tête qui tourne durant le sommeil est un phénomène assez récurrent chez bon nombre de personnes. Elle ne doit surtout pas être prise à la légère, mais pour y remédier, il est nécessaire d’en connaître les causes possibles.

Le vertige pendant le sommeil peut être causé par différents facteurs et peut se manifester de diverses manières. Qu’il s’agisse du vertige au réveil, des vertiges de Ménière ou encore de la névrite vestibulaire, la tête qui tourne pendant le sommeil est une situation sérieuse.

Les types de vertiges et leurs causes

Il existe d’abord un bon nombre de vertiges ayant chacun un déclenchement différent. C’est le cas de l’hypotension orthostatique. 

L’hypotension orthostatique

Pendant le sommeil, il arrive que l’on change de position : tourner la tête, se lever brusquement. On parle ainsi de vertige violent au réveil. C’est l’hypotension orthostatique. Elle survient au moment où l’individu passe de la position allongée à la position debout. À cet instant, le sang descend au niveau des jambes.

Après cela survient une chute brutale de la tension artérielle. Cette baisse de tension est responsable de la sensation de vertige. Il faut noter que l’hypotension orthostatique touche beaucoup plus les personnes âgées, les diabétiques ou les femmes enceintes. Elle peut également être causée par la déshydratation fréquente. 

La fréquence de ce vertige chez un individu est un signe de troubles neurologiques qui peuvent s’aggraver au fil du temps. La prise régulière de médicaments antihypertenseurs augmente le risque que court un individu à développer une hypotension orthostatique. Chez les personnes âgées, elle représente un élément de prédiction de chute et de mortalité.

 

Vertige femme - Sleepzen

 

Le déséquilibre de l’oreille interne

L’oreille interne est un très petit organe du crâne. Il comporte une partie dite vestibulaire qui permet d’analyser tous les mouvements de la tête dans l’espace. Lorsque l’oreille est en déséquilibre, cela provoque chez l’individu des sensations de vertige. 

Ce déséquilibre peut être dû à la présence des otolithes dans l’un des canaux de l’oreille interne. Le vertige causé par ce déséquilibre est appelé vertige positionnel paroxystique bénin. Il se manifeste par des étourdissements, des difficultés de coordination ou même l’extrême faiblesse.

 

Migraine - Sleepzen

 

Les vertiges de Ménière

Ce type de vertige attaque souvent les personnes ayant des troubles psychologiques particuliers ou qui souffrent de stress, d’anxiété, d’un choc affectif ou de troubles obsessionnels. Ils se manifestent par une transpiration abondante la nuit. En effet, les personnes souffrant de suées nocturnes causes sont les plus touchées par ces vertiges. La fréquence des crises vertigineuses est imprévisible. Les vertiges de ménière peuvent durer jusqu’à deux semaines.

La névrite vestibulaire

C’est une irritation du nerf vestibulaire. Elle se manifeste par une crise de vertiges forts qui contraint l’individu à rester au lit. Ce type de vertige peut être de nature virale ou même relative au système vasculaire.

Le mal des transports

Le mal des transports peut également être l’une des causes du vertige. Cette sensation survient généralement chez les femmes dans la période menstruelle ou au cours de la grossesse et chez les enfants. Ces vertiges sont déclenchés par un retard de correspondance entre les informations qui parviennent au cerveau et l’équilibre. 

Cela entraîne donc une forte migraine qui conduit au vertige. Plusieurs facteurs peuvent aussi favoriser le mal des transports comme les odeurs de café, d’alcool, la chaleur.

Plusieurs autres causes sont à la base des vertiges pendant le sommeil ou même au réveil. Il s’agit entre autres de :

  • L’hypoglycémie

Le faible taux de glycémie est la conséquence d’une diminution du taux de sucre dans le sang. Elle se traduit par l’incapacité à bien réfléchir, les palpitations, la nervosité, la somnolence, le visage pâle. La combinaison de plusieurs médicaments hypoglycémiants peut conduire à une hypoglycémie très sévère et difficile à maîtriser.

  • La fatigue.
  • Les problèmes de vue et les migraines.
  • Le stress et les émotions fortes.
  • Notons aussi que l’accident vasculaire cérébral peut entraîner des vertiges pendant le sommeil. Il se manifeste par une déformation de la bouche, des difficultés à manipuler un bras ou un pied.
  • Le traumatisme crânien figure aussi parmi les causes du vertige pendant le sommeil ou même au réveil. Il est dû peut-être à un choc ou une chute. Dans ce cas, il faut urgemment aller à l’hôpital.

Ayant une idée des causes liées à ces vertiges, il est aussi important de connaître quelques précautions à prendre face à ces situations.

Quelques mesures utiles

Le trouble d’équilibre causé par le vertige n’est pas à banaliser. Malgré les petites astuces pour soulager ce mal, il faut obligatoirement consulter un médecin pour des analyses médicales plus poussées.

Dans le cas d’une hypotension orthostatique, il est recommandé de ne pas se lever brusquement du lit. Prenez le temps de vous asseoir avant de vous lever doucement en vous appuyant s’il le faut sur un dossier de chaise. 

Prenez le temps de respirer quelques minutes avant de marcher. Hydratez-vous fréquemment. Consommez des aliments riches en chlorure de sodium. Faites régulièrement du sport notamment la natation qui s’avère très bénéfique pour la santé vue la pression de l’eau sur le corps.

En ce qui concerne le vertige positionnel paroxystique bénin, il faut se coucher sur le dos et éviter au maximum de dormir sur le ventre. Soulevez la nuque et le haut du dos avec des coussins en basculant légèrement la tête vers l’arrière. Tournez la tête et maintenez-la vers la droite quelques secondes et recommencez l’opération sur le côté gauche. 

Après cela, vous vous redresserez doucement pour vous asseoir. Vous devez absolument faire recours à la kinésithérapie vestibulaire. Le spécialiste est habilité à faire des manœuvres qui sont censées libérer le patient par des mouvements brusques sur la tête de ce dernier en suivant un protocole.

Pour éviter l’hypoglycémie, vous devez faire l’effort d’avoir souvent non loin de votre lit des biscuits, pains, laits et autres que vous pouvez consommer au réveil avant de vous lever du lit. Pour protéger votre matelas de toute fuite, vous pouvez utiliser un protège matelas imperméable 140x190, anti acarien et respirant. En complément, vous pouvez aussi choisir un oreiller anti acarien efficace pour vos allergies. Un matelas acariens peut aussi vous être d'une grande utilité en alliant confort et hygiène.

Consommez régulièrement des jus de fruits ou du miel. Veillez toujours à avoir du sucre à portée de main. Mangez régulièrement et sainement. Faites l’effort de réduire la consommation des repas de fast-foods. Un individu qui fait de l’hypoglycémie doit éviter toute activité qui nécessite de l’effort physique intense et doit constamment être au repos jusqu’au rétablissement total. Évitez le café et les boissons contenant de la caféine.

Pour éviter les maux de transports, il faut éviter de rester affamé sur un long trajet pour voyager. Restez souvent dans un environnement aéré et frais pour ne pas étouffer. Buvez souvent de l’eau ou des boissons sucrées.

 

Vertige - Sleepzen

 

Prise en charge des vertiges en fonction de leur origine

Lorsque le vertige paroxystique est de nature cervicale, il faut consulter un ostéopathe en vue de trouver des solutions idoines au problème. S’il est causé par la présence d'otolithes, recourir à un kinésithérapeute ou ORL paraît plus adéquat pour en finir définitivement avec ce mal.

Le traitement de la névrite vestibulaire passe d’abord par l’isolation du patient en lui prescrivant des drogues sédatives ou des anti-vertigineux majeurs. Le patient doit constamment être sous surveillance par des tests d’équilibre. 

Ces tests aident dans un premier temps à évaluer le taux de récupération du nerf vestibulaire. En second lieu, ils permettent de suivre la mise en place de la compensation vestibulaire centrale dans les premières semaines après l’accident.

Le traitement des vertiges de ménière a pour but premier d’anéantir les récepteurs vestibulaires. Lorsque les crises persistent, il faut opter pour une labyrinthectomie chimique. On y procède par des injections d’antibiotiques ototoxiques. Cela facilite la guérison totale du sujet. La compensation vestibulaire centrale se met donc en place une semaine après l’effet des injections.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Durable, éthique et responsable

Durable, éthique et responsable

Qualité d'hôtel sleepzen

Qualité d'hôtel

Livraison sleepzen

Livraison offerte dès 50€ d'achat

Garantie satisfait ou remboursé sleepzen

Garantie satisfait ou remboursé de 30 jours