Livraison offerte 72h - Plus de 50000 produits vendus

De combien d’heures de sommeil avons-nous besoin ?

Publié par Benjamin Vautier le

Le sommeil est une fonction vitale dont ne peut se passer aucun être humain. 

Chaque personne a un besoin en sommeil différent. Certains peuvent dormir quelques heures par nuit et se sentir en pleine forme, tandis que d’autres auront besoin de beaucoup de repos pour passer une bonne journée. 

Les enfants, tout particulièrement, ont un besoin en sommeil beaucoup plus important que les adultes, mais l’âge n’est pas le seul facteur qui influe sur les besoins en termes d’heures de sommeil.

Nombre d’heures de sommeil journalier par tranche d’âge 

Bien que le sommeil soit un besoin universel, chaque être humain ne dort pas de la même façon. Le nombre d’heures de sommeil par individu en 24 heures dépend de plusieurs facteurs dont l’un des plus importants est la tranche d’âge.

Heures de sommeil par jour pour enfant

Les bébés et les enfants étant encore des êtres fragiles ont plus besoin de sommeil que les adolescents et les personnes âgées. Un bébé dort en moyenne entre 14 et 16 heures par jour. 

Ces plages de sommeil importantes lui permettent de développer son cerveau et la sécrétion des différentes hormones de croissance. Plus le nourrisson grandit et moins il dormira chaque jour. En fonction de l’âge, il faut donc compter :

  • 0 à 3 mois : en moyenne 16 heures de sommeil par jour.
  • 4 à 11 mois : en moyenne 14 heures de sommeil par jour.
  • 1 à 2 ans : en moyenne 12 à 13 heures de sommeil par jour.
  • 3 à 5 ans : en moyenne 11 à 12 heures de sommeil par jour.
  • 6 à 13 ans : en moyenne 9 à 11 heures de sommeil par jour.

Heures de sommeil par jour pour adolescent

Les adolescents étant un peu plus âgés que les enfants, dorment un peu moins que ces derniers. Le sommeil permet aux ados de nourrir leur cerveau et l'organisme afin que le corps supporte au mieux la transition pendant cette période de croissance. Ils dorment donc en moyenne 8 à 10 heures par jour.

Heures de sommeil par jour pour adulte

Les adultes quant à eux ont moins besoin de sommeil que les adolescents et les enfants. Ils dorment donc en moyenne 7 à 9 heures par jour. Cette habitude de sommeil n’est cependant pas le cas des séniors au-delà de la cinquantaine qui font quant à eux beaucoup plus de siestes et moins de sommeil profond et lent. 

D’autres facteurs tels que le sexe, les gènes et l’activité physique quotidienne pourraient faire varier la durée de sommeil. Il est donc important de bien se connaître afin de trouver en fonction de ses facteurs la durée de sommeil idéale.

 

femme épanouie - Sleepzen

 

Les conséquences liées au non-respect de la durée du sommeil

Le manque ou l’excès de sommeil entraîne des conséquences qui pourraient être désastreuses à la fois pour le corps et le cerveau. Dans les deux cas, les conséquences pourraient avoir des impacts sur le quotidien de la victime.

Conséquence de l’hyposomnie

Encore appelée manque de sommeil, l’hyposomnie impacte fortement la santé physique et mentale de l’être concerné. Ses conséquences sur les victimes de manque de sommeil sont donc : 

  • Les troubles visuels : qui pourrait aller jusqu’à une forte baisse de l’acuité visuelle.
  • La fatigue et la somnolence : les personnes en manque de sommeil auront au cours de la journée des pertes d’attention, des somnolences et du mal à rester concentrées.
  • La baisse des réflexes : bien dormir rend vivace et donc le manque de sommeil accroît la fatigue et rend le concerné lent à réagir.
  • La perte ou baisse de capacités mémorielles : le sommeil renforce la mémoire et favorise l’assimilation d’informations. Le manque de sommeil a l’effet inverse sur l’organisme. 
  • Les maladies cardiovasculaires : le manque de sommeil rend dépressif et entraîne une augmentation du stress. Les maladies cardiovasculaires telles que : l’hypertension et l’arythmie sont donc les risques auxquels s’exposent ceux qui manquent de sommeil.
  • La prise de poids : le manque de sommeil entraîne un dérèglement hormonal qui incite la victime à beaucoup plus manger et donc prendre du poids. 
  • Le ralentissement de la croissance : les hormones de croissance ne sont sécrétées qu’en plein sommeil. Un manque de sommeil impacte donc directement la croissance. 

Conséquences de l’hypersomnie

Bien qu’il soit nécessaire de dormir assez pour ne pas manquer de sommeil, il est tout aussi important de ne pas en abuser. L’excès de sommeil pourrait avoir bien des répercussions sur la santé du concerné. Les risques auxquels sont exposées les personnes dormantes plus que nécessaire sont donc :

    • La dépression,
    • Le manque de concentration et d’attention,
    • L’augmentation du risque de maladies cardiovasculaires,
    • L’augmentation du risque de diabète,
    • L’augmentation du risque d’obésité.

 

Femme qui dort - Sleepzen

 

Pourquoi ne dormez- vous pas bien ?

Le manque ou l’insuffisance de sommeil peut être causé par plusieurs facteurs extérieurs ou maux. De ces maux figurent les troubles du sommeil. 

Le principal trouble du sommeil est la parasomnie. C'est une sorte de maladie du sommeil caractérisée par un ensemble d’événements comportementaux ou psychiques anormaux et indésirables qui surviennent pendant le sommeil ou à la lisière entre l’éveil et le sommeil. Parfois d'origine génétique, les parasomnies sont influencées par de nombreux facteurs extérieurs (stress, privation de sommeil ou maladies). Lorsqu'elle est observée chez les enfants, elle est bénigne. Ce n’est que chez l'adulte que la parasomnie devient une pathologie nécessitant un traitement. 

Les troubles du sommeil peuvent être liés à la consommation de drogue, à l'alcool, à une maladie mentale, à une maladie neurologique ou à d'autres maux. La consommation de stimulants, les changements observés dans l'environnement de sommeil et certaines autres maladies sont également à l'origine de troubles du sommeil. Lorsqu'on transpire la nuit, surtout de manière excessive au point d'être en nage la nuit, cela peut aussi causer des troubles du sommeil. 

Les causes de ces diverses maladies sont multiples. Le stress par exemple est à la base de plusieurs troubles du sommeil. Qu’il soit émotionnel ou pas, à forte dose, il peut entraîner une insomnie pathologique chronique. Les émotions peuvent aussi influencer le sommeil. La dépression ou toute autre émotion négative serait à la base de manque ou d’excès de sommeil. 

 

Homme qui dort - Sleepzen

 

Habitudes à adopter pour bien dormir 

Souffrir de trouble de sommeil n’est pas une fatalité, car il existe plusieurs méthodes, astuces et exercices permettant de s’endormir plus facilement et paisiblement. 

Astuces naturelles pour trouver le sommeil

  • Utilisation de plantes ou d'extraits de plantes : les plantes telles que l’aubépine ont des vertus soporifiques et facilitent donc le sommeil. La valériane et le pavot de Californie eux par contre sont déstressant et permettent donc à ceux qui à cause du stress n’arrivent pas à dormir, de le faire.
  • Dormir sous faible luminosité : la mélatonine qui est l’hormone du sommeil à du mal à se produire sous lumière ambiante. Évitez donc tout lieu trop éclairé à vos heures de sommeil. 
  • Pratiquer l’hypnose : l’hypnose permet d’interrompre les pensées et idées afin de laisser place à la tranquillité et au sommeil. 
  • Éviter tout aliment stimulant.
  • Pratiquer des activités relaxantes.
  • Avoir une bonne literie : oreiller ergonomique, matelas à mémoire de forme, alèse matelas en coton Bio, protège matelas anti acariens pour les personnes allergiques, etc. Pour un entretien efficace et non-toxique de votre literie, vous pouvez utiliser un produit anti acarien naturel.

Exercices à pratiquer pour bien dormir

Pratiquer certaines activités justes avant de se coucher permettrait de bien dormir. Ces activités aident soit à assez fatiguer le corps soit à se relaxer au maximum. Les exercices facilitant le sommeil sont donc : 

  • La lecture : pratiqué de la lecture pendant quelques minutes aux heures de sommeil permettrait de s’endormir. Attention à contrôler le temps de lecture, car lire plus qu’il ne devrait risquerait d’avoir l’effet inverse. 
  • Le sport : faire du sport a pour effet de fatiguer le corps et donc de lui permettre de se reposer plus longtemps pour récupérer. Tous les sports ne facilitent cependant pas le sommeil. Privilégiez donc les sports vous faisant dépenser en énergie comme les sports d’endurance. 
  • Le Yoga : le yoga est un sport relaxant permettant de se libérer de l’anxiété et du stress.
  • Méditer : les personnes n’arrivant pas à dormir à cause du stress ou de l’anxiété auront une plus grande facilité à le faire après une séance de méditation.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Durable, éthique et responsable

Durable, éthique et responsable

Qualité d'hôtel sleepzen

Qualité d'hôtel

Livraison sleepzen

Livraison offerte sans minimum d'achat

Garantie satisfait ou remboursé sleepzen

Garantie satisfait ou remboursé de 30 jours